L'Incendie du 'Cuba Libre' à Rouen

L’incendie le plus meurtrier en France depuis le 4 septembre 2005.




C'est dans la nuit du 5 au 6 Aout qu'un incendie s'est déclenché lors d'un anniversaire organisé dans le sous-sol d'un Bar de Rouen, le Cuba Libre, faisant 14 morts, agés de 18 à 25 ans.
Une étude que le journal Le Parisien nous à dévoilée nous permet de comprendre les circonstances du drame  : Une personne aurait trébuché dans l'éscalier qui menait au sous-sol, en portant un gâteau d'anniversaire sur lequel se trouvait des bougies allumées type 'feux de Bengale' . Dans la chute, les bougies posées sur le gâteau ont enflammé un isolant phonique hautement inflammable disposé au plafond. Ce sont les fumées toxiques qui ont causé la mort des personnes qui n'ont pu évacuer les lieux. Une porte de secours vérouillée et un escalier trop étroit ont rendu l'évacuation difficile et quelques minutes ont suffit pour asphixier les victimes.
Il s’agit de l’incendie le plus meurtrier en France depuis celui du 4 septembre 2005, qui fit dix-huit morts dans un immeuble d’habitation de L’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne). Ce tragique accident soulève quelques intérrogations sur la reglementation des établissements de petites tailles moins contraignante que celle des plus grandes structures.En effet, la commission de sécurité n’est pas obligatoire, ni même un contrôle que seule la municipalité peut déclencher. Et pour couronner le tout, le Cuba Libre aurait dû être classé en 4eme catégorie et non en 5eme, ce qui lui aurait value une installation répondant à des normes plus strictes. Le gérant du bar et son frère ont été mis en examen pour "homicides et blessures involontaires aggravées par violation délibérée d'une obligation de sécurité".

 



Articles annexes